Le Parti Pirate en Bretagne
Strollad Morlaeron Breizh

Categories

Accueil du site > Politique > Non à la Vidéo Surveillance à Rennes

11 octobre 2013
Mistral OZ

Non à la Vidéo Surveillance à Rennes

#JeSurveilleLaSurveillance

Loin de protéger le citoyen, ces dispositifs aux coûts exorbitants privent les services de police de ressources financières et ne montrent qu’un visage désincarné de la sécurité.

Le programme du Parti Pirate

Nous vous invitons à lire notre article détaillé sur la vidéo surveillance pour lire notre exposé complet de la situation et notre position en matière de vidéo surveillance.

Nous demandons :

  • La préservations des lieux de vie publique qui ne sont pas seulement des lieux de passage
  • Une protection et un accompagnement humain sur le terrain
  • Des évaluation sur l’efficacité de la vidéo surveillance (aucune évaluation n’a été faite malgré des installations massives)
  • Une surveillance de la surveillance : respect des recommandations CNIL et contrôle effectif des cellules de visionnage, avec un droit opposables par les citoyens.

Un débat le 23 octobre 2013 à 19h00

Parce qu’au Parti Pirate, la politique se construit avec les citoyens, nous vous convions à un atelier-débat sur la Vidéo Surveillance à Rennes le mercredi 23 octobre à 19h00, au LAK, 11 rue de Flandre (proche Kennedy - Villejean).

Que vous soyez favorable, défavorable ou sans avis sur le sujet, n’hésitez pas à venir en discuter avec nous. Nous présenterons la situation sur Rennes tout en élargissant sur la question de la STAR (plus de 1600 caméras dans les bus et métro [1]] et une carte Korrigo bien indiscrète).

Conscient de certaines difficultés qui ont conduit le conseil municipal (à quasi unanimité) à installer cette vidéo surveillance constante, nous voulons proposer avec vous une approche différente de ces enjeux.

C’est un débat à mener autour de l’usage des lieux publics, lieux de passages mais aussi des lieux communs et des lieux de vie.

Entrée libre, retard accepté (fin vers 20h30).

Partagez cet événement :

Notes

[1] 1600 caméras dans les bus et métros en 2010.

Partager

Commentaires

Répondre à cet article