Le Parti Pirate en Bretagne
Strollad Morlaeron Breizh

Categories

Accueil du site > Actualités > Revue de presse > David Miranda arrété par la police britannique

19 août 2013
Kevin

David Miranda arrété par la police britannique

Les pouvoirs publics doivent protéger la liberté journalistique au lieu de la remettre en cause.

Le Parti pirate condamne fermement la tentative d’intimidation vis-à-vis du journaliste brésilien David Miranda. Celui-ci a été retenu plusieurs heures à l’aéroport d’Heathrow ce 18 août par la police britannique, et ses effets personnels confisqués. Il a pour seul tort d’être le compagnon de Glenn Greenwald et un ami proche de Laura Poitras, journalistes impliqués dans la révélation des méthodes de surveillance massive de l’administration américaine, notamment l’affaire Prism.

Cet évènement constitue une claire illustration de la nocivité des lois dites antiterroristes prises depuis 10 ans par de nombreux états, notamment les Etats-Unis (Patriot Act), le Royaume-Uni (Terrorist Act) et la France (loi du 23/01/2006 relative à la lutte contre le terrorisme, loi LOPPSI de 2011), qui aboutissent à remettre en cause la liberté d’information, et plus généralement les libertés individuelles. Le Parti pirate soutient totalement les journalistes soumis aux pressions des états.

Le Parti pirate invite vivement les institutions européennes à mieux faire respecter les libertés individuelles et la protection des citoyens au sein de l’Union, et fera campagne en ce sens lors des élections européennes de 2014.

Partager

Commentaires

Répondre à cet article