Le Parti Pirate en Bretagne
Strollad Morlaeron Breizh

Categories

Accueil du site > Actualités > A Rennes, on fait la morale mais pas de la moralisation

15 avril 2013
Mistral OZ

A Rennes, on fait la morale mais pas de la moralisation

2 voix contre 59 sur la proposition centriste

Ce soir, se tenait un conseil municipal où a été notamment débattu le « vœu de moralisation de la vie politique » du groupe centriste. Ce voeu exigeait notamment un référendum et comme mesure applicable immédiatement :

  • instauration d’un vrai scrutin à la proportionnel (ce qui n’existe pas actuellement, y compris pour les élections municipales - qui sont encore les moins pires) ;
  • le non cumul strict des mandats.

Nous avons entendu pendant 15 minutes les uns et les autres affirmer avec force leur volonté de travailler en ce sens. Le groupe de droite demandant à la place la publication du montant des indemnités d’élus de la ville. La majorité de gauche expliquant leur exemplarité en la matière et confirmant le programme (pourtant non appliqué) du gouvernement.

Ô joie ? En fait, c’est que ce n’est pas si simple. Déjà un voeu, ça n’implique pas assez car n’oblige en rien. Ensuite bien que tout et chacun s’accorde sur l’objectif, aucun n’arrive à le faire appliquer à soit-même.

La remarque à droite a fait murmurer à gauche. Et le non cumul n’a pas fait parler grand monde.

Au final tout le monde s’accorde à dire que la moralisation des uns et des autres ne vas pas assez loin. Au moment du vote, les élus centriste votent pour. Tous les autres, contre. La proposition à droite n’est pas soumise au vote (et ça semble pas les émouvoir plus que ça).

Bon pffiouf, c’est pas tout ça mais le conseil avait commencé par la réforme des rythmes scolaires. Il est 22h et grand temps de quitter le cours de moral et partir pour les activités extra-municipales.

Nous ne pouvons que nous scandaliser de cette attitude partisane et stérile. Elle est la source de nombre des maux qui accablent notre monde politique. Le Parti Pirate ne voit pas les choses ainsi et nous saluons sincèrement l’initiative et demandons au 59 élus de Rennes qui ont voté contre, s’il sont contre le texte ou si c’est simplement un conflit d’intérêt avec leur situation personnelle ?

Nous rappelons que le Parti Pirate défend notamment :

Partager

Commentaires

Répondre à cet article